Amendement au projet de Loi de Finances 2018 - MFR

Revalorisation de la contribution de l’État au fonctionnement des établissements agricoles privés

Lors de l'examen de la seconde partie du Projet de Loi de Finances pour 2018 dans la mission "Enseignement scolaire ; Solidarité, insertion et égalité des chances", je défendais un amendement visant à revaloriser la contribution de l’État au fonctionnement des établissements agricoles privés, comme les MFR de Touraine. Je regrette son rejet car les MFR de Loches ou de Sorigny, représentent une voie pour l'excellence. Celles-ci méritent que l’État y mette les moyens, à l'heure où l'apprentissage est au cœur de nos débats.

De nombreux établissements du réseau de l’enseignement agricole privé sont en grandes difficultés économiques et menacent de ne plus pouvoir exécuter leurs missions de service public d’éducation pour les jeunes qu’ils scolarisent. Leur participation à la dynamique des territoires est ainsi remise en cause.

Retour