À Paris, pour vous

Groupe d'étude "Valorisation des activités touristiques"

- Jeudi 14 mai 2020 -

 

Le groupe d'étude "Valorisation des activités touristiques", dont je suis membre à l'Assemblée nationale, a formulé 150 propositions pour soutenir le secteur du tourisme, suite aux différentes problématiques remontées du territoire. Notre travail a permis d’alimenter les annonces du Gouvernement.

Une plateforme est ouverte pour tous les acteurs du secteur afin de vérifier votre éligibilité aux aides existantes : www.plan-tourisme.fr

C'est une enveloppe de 18 milliards d'euros pour relancer l'activité touristique.

 

Mission d’information sur l’épidémie de COVID-19

- Mardi 12 mai 2020 -

 

Ces privations de libertés, d’entreprendre et de circuler pèsent lourdement sur nos concitoyens, notre économie et la dette de notre pays. C’est pourquoi je souhaite que nous puissions aborder cette question du confinement et du reconfinement sans tabous, afin de mesurer le poids de ces décisions et de les prendre de la manière la plus éclairée possible.

J'ai interrogé à ce sujet le coordinateur national à la stratégie de déconfinement, Jean Castex.

 

Mission d’information sur l’épidémie de COVID-19

- Mercredi 6 mai 2020 -

 

Aujourd'hui, nous avons auditionné le Ministre de l'Education Nationale et de la Jeunesse, Jean-Michel Blanquer, dans le cadre de la mission d'information COVID-19.

J'ai alerté le Ministre sur le possible manque de personnel enseignant et d'encadrement dans les écoles, lié à l'importante charge de travail supplémentaire qu'exige le protocole sanitaire.

 

Mission d’information sur l’épidémie de COVID-19

- Mardi 5 mai 2020 -

 

J’ai interpellé Elisabeth Borne, Ministre de la transition écologique et solidaire et Jean-Baptiste Djebbari, Ministre chargé des transports ce mardi lors de la mission d’information COVID-19 :

      - sur la situation des ressortissants confinés à l’étranger

      - sur la stratégie industrielle française et notamment dans l’éolien offshore ?

« Le 2 avril dernier, nous avons appris que la Banque des Territoires entrait au capital, d’Ostwind, un groupe allemand de production d’éoliennes. En cette période particulière, cette opération pourrait être mal interprétée par nombre de nos concitoyens. C’est pourquoi je souhaiterais connaître les contours de la stratégie opérée par l’Etat par la participation de fonds publics auprès de cette entreprise. Dans ce contexte de crise n’y a-t-il pas une opportunité pour une filière éolienne française ? ».

La Ministre de la transition écologique et solidaire a précisé qu’elle partageait ma préoccupation de conserver une souveraineté énergétique.

Je suis également intervenue pour approuver le sujet de l’expérimentation concernant les trains légers fonctionnant à l’hydrogène. Le Secrétaire d’Etat aux Transports, a précisé lors de cette commission que le projet sur la ligne Loches-Tours était « exemplaire » et qu’il s’était récemment entretenu avec le Président de la République à ce sujet.

 

Mission d’information sur l’épidémie de COVID-19

- Mercredi 29 avril 2020 -

 

Toutes les semaines à l’Assemblée nationale, dans le cadre de la mission d’information sur le COVID-19, je relaye les sujets sur lesquels les habitants de ma circonscription m’interpellent.

Aujourd’hui j’ai demandé des précisions à la Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation sur la situation précaire des vacataires de l’enseignement supérieur :

     - sur le manque de matériel pour garantir le maintien de l’enseignement à distance depuis le début de la crise.

      - sur le délai de 6 mois après le début de leur mission pour percevoir leurs indemnités de salaire.

Et j’ai demandé des précisions, lors de la table ronde réunissant Françoise Barré-Sinoussi, présidente du Conseil analyse, recherche et expertise (Care), Bruno Lina, virologue et professeur au CHU de Lyon, chef d’équipe au CIRI, Florence Ader, infectiologue au CHU de Lyon et au Centre international de recherche en infectiologie (CIRI) et Christophe d’Enfert, directeur scientifique de l’Institut Pasteur, sur l’avancée des recherches scientifiques :

 

Vote du plan de Déconfinement

- Mardi 28 avril 2020 -

 

J’étais présente ce mardi dans l’hémicycle. J’ai écouté les annonces du Premier Ministre avec attention, son discours de vérité et de transparence, dans cette période d’attente et d’anxiété, était attendu. Certes, il ne répond pas à toutes les interrogations du terrain. Aussi, j’entends voire je partage les frustrations face à tant d’incertitudes.

En outre, je regrette les conditions dans lesquelles ce débat s’est déroulé. Nous avons disposé d’une heure seulement afin d’examiner ces mesures essentielles.

Pour autant, je considère que nous devons faire preuve collectivement de responsabilisation et de courage. Il est aisé aujourd’hui de critiquer, bien moins de proposer.

C’est la raison pour laquelle j’ai voté POUR la stratégie proposée par Edouard Philippe pour un déconfinement concerté et progressif suivant les départements.

"La pandémie est plus forte que n'importe laquelle de nos lois" a affirmé avec tant de justesse Richard Ferrand. Dans une telle crise, les polémiques politiciennes ne me paraissent pas saines. L’heure est au bon sens et à la solidarité. Si nous ne pouvons pas nous improviser infectiologue, nous pouvons néanmoins faire confiance aux territoires, écouter les élus locaux et croire en leur capacité de trouver les bonnes solutions pour faire régresser cette épidémie. Je prône la différenciation territoriale et la concertation avec les forces vives de notre société.

 

Commission développement durable

- Jeudi 23 avril 2020 -

 

J'ai interpelé aujourd'hui le Ministre du transport Jean-Baptiste Djebbari à l'Assemblée nationale.

Retrouvez les principaux éléments :

 

 

Mission d’information sur l’épidémie de COVID-19

- Jeudi 23 avril 2020 -

 

A l'occasion de l'audition de Jérôme Salomon et Katia Julienne, j'ai félicité et mis en lumière l'initiative du CHRU Tours - Centre Hospitalier Régional Universitaire de Tours, qui décontamine les masques afin de pouvoir les réutiliser ! Bravo.

Je suis également intervenue sur les PADHUE, ces professionnels de santé titulaires de diplômes étrangers dans des statuts très précaires, qui sont très souvent des maillons indispensables au bon fonctionnement de nos hôpitaux.

La loi Santé de 2019 n’a pas intégré dans le processus de régularisation les PADHUE exerçant en tant qu’infirmiers en EHPAD. Une leçon à tirer de cette pandémie pourrait être une régularisation plus large de l’ensemble des soignants qui ont porté le fardeau de cette crise sanitaire auprès de nos ainés.

 

Mission d’information sur l’épidémie de COVID-19

- Mercredi 22 avril 2020 -

 

Dans le cadre de la mission d'information sur le COVID-19, j'ai pu interpeller la Ministre du Travail Muriel Pénicaud sur plusieurs sujets :

    - Notre administration en cette période de crise doit mettre en place tous les moyens pour répondre aux inquiétudes des salariés et des entreprises

      - Alléger le coût de la médecine du travail qui pèse sur nos entreprises en cette période difficile

     - Quel plan d'organisation pour la venue des travailleurs saisonniers étrangers le Gouvernement souhaite-t-il mettre en place. Dans certaines filières, comme la viticulture, ces personnes formées sont essentielles pour de nombreux travaux

 

Commission développement durable

- Jeudi 16 avril 2020 -

 

J'ai interpellé cet après-midi la Ministre Elisabeth Borne quant aux conditions de travail de nos chauffeurs routiers.

Comment assurer l'activité des entreprises de transports lorsque les infrastructures qui les accueillent sont fermées ? Lorsque les entreprises de logistique et d'approvisionnement ne fonctionnent que partiellement ?

 

 

Mission d’information sur l’épidémie de COVID-19

- Mercredi 15 avril 2020 -

 

 « 38 projets vaccinaux contre le COVID-19 sont sur le point de démarrer dans le monde » déclare le Président du Conseil scientifique.

Jean-François Delfraissy répond à ma question sur l'avancée de la recherche scientifique en termes de vaccins et comment la coopération internationale prend forme.

 

 

 

Commission développement durable

- Mercredi 15 avril 2020 -

 

Le gouvernement prévoit-il une compensation pour les villes propriétaires de locaux commerciaux qui subissent un report ou une annulation du règlement des loyers ?

Retrouvez mon intervention auprès de l’Association des Maires de France et l’Association des Maires Ruraux de France.

 

Mission d’information sur l’épidémie de COVID-19

- Jeudi 9 avril 2020 -

 

Nos Sapeurs-Pompiers ont besoin d'aide :

     - Que leurs enfants soient gardés, de la même manière que le personnel soignant

     - Le renforcement de leur capacité d’autonomie opérationnelle

     - Pallier immédiatement le risque de rupture d’approvisionnement de masques de protection…

De nombreuses revendications que j’ai relayées au Ministre de l’Intérieur ce matin. Ma question et sa réponse :

Mission d’information sur l’épidémie de COVID-19

- Mercredi 8 avril 2020 -

 

Retrouvez ma question à Madame Nicole Belloubet Ministre de la Justice et Garde des Sceaux posée à l’audition lors de la mission d’information sur l’épidémie de COVID-19 :

« Dans l’ordonnance du 25 mars portant adaptation de la procédure pénale, vous avez décidé que les détentions provisoires seraient automatiquement prolongées, sans juge, sans respect du principe du contradictoire, sans audience, sans avocat.

Ce choix est inédit et sa critique est aisée. Ma question découle de ces deux affirmations : Comment envisager vous la multitude de recours qui auront lieu après les crises ? Avez-vous pensé à la charge de travail colossale que les multiples contestations de ces détentions vont engendrer pour les juridictions ?

Comment envisager vous le traitement du stock de dossier des demandes de libération qui devront alors normalement être traitées en urgence ? Comment pouvez-vous nous assurer que ces personnes en détention provisoire, toujours présumées innocentes à ce stade, je tiens à le souligner, ne subiront pas une « double peine », du fait de la prolongation de leur détention provisoire due à votre ordonnance, mais aussi du fait d’une nouvelle prolongation permettant de laisser le temps aux magistrats de traiter le stock de dossier qui va inévitablement augmenter ?

Avez-vous par exemple prévu un éventuel recrutement exceptionnel d’assistants de justice ou de juristes assistants ? Dans des tribunaux déjà exsangues, nous souhaiterions ainsi savoir comment vous envisager les conséquences des décisions que vous avez prises, tant pour les magistrats et tous les personnels qui les accompagnent, que pour les justiciables. »

Question au Gouvernement

- Mardi 31 mars 2020 -

 

10 jours après le début du confinement, les interventions de la gendarmerie suite à des violences intrafamiliales ont augmenté de 32%. Pour certains d’entre nous, leur foyer devient le lieu de leur « séquestration légale ».

S’il est interdit de sortir, il est autorisé de fuir.

Mon collègue Thierry Benoit représentait aujourd’hui notre groupe Députés UDI, Agir et Indépendants et portait ma voix auprès du Ministre de l’Intérieur afin de l’interpeller sur l’explosion des violences familiales pendant ce confinement.

 

 

 

Projet de loi d'urgence pour faire face

à l'épidémie de COVID-19

- Samedi 21 mars 2020 -

 

Après la journée d’hier en Commission des Lois, nous sommes ce samedi en hémicycle pour une séance qui permettra de débattre sur ce « projet de loi d’urgence pour faire face à l’épidémie de COVID-19.

Ces débats représentent pour nous, députés, l’occasion de faire remonter les questions et alertes dont nos concitoyens nous saisissent quotidiennement.

 

Commission des lois

- Vendredi 20 mars 2020 -

 

Dans le cadre du confinement auquel sont contraints les français, j'ai rappelé l'importance d'être vigilants quant aux cas de violences conjugales et intra familiales. Je tiens à souligner le rôle prépondérant que jouent les services de l'Etat, des départements et les associations afin de lutter contre ces violences, et particulièrement dans cette période.

Cependant, je regrette profondément que le numéro d'appel d'urgence 3919 soit fermé et qu'une solution n'ait pu être trouvée afin de recueillir la parole des femmes qui risquent d'être violentées pendant cette période !

 

Commission des lois

- Vendredi 20 mars 2020 -

 

Je suis intervenue aujourd'hui en commission pour défendre les entreprises du bâtiment parce qu’elles ne sont pas satisfaites de leurs conditions de travail. Les chefs d’entreprise demandent une période transitoire pour l'organisation de leurs activités afin de garantir la sécurité et la protection de leurs salariés. Notre unique priorité en cette période est la santé des français, il faut entendre ces entreprises et ne pas prendre de risques inutiles qui pourraient accroître la transmission ce virus.

 

Commission développement durable

- Mercredi 4 mars 2020 -

 

Cet après-midi j’ai interpellé la Secrétaire d’État Emmanuelle Wargon quant à la problématique des éoliennes terrestres sur nos territoires. En Indre-et-Loire, le projet d’un champ éolien reçoit un avis défavorable de deux referendum municipaux à 99 %, mais aussi des architectes des bâtiments de France, mais une autorisation préfectorale est annoncée.

Nous ne pouvons pas ignorer ces voix qui s’élèvent. Il est essentiel que l’État prenne en compte les réalités locales et qu’il fasse preuve de pédagogie afin d’éviter au maximum ces oppositions territoriales. L'acceptabilité des projets par la population, doit être une condition essentielle de notre transition énergétique.

 

Commission des affaires européennes

- Mercredi 12 février 2020 -

 

Le commissaire européen à l’environnement était présent à l’Assemblée nationale hier. Ce fut pour moi l’occasion de l’interpeller sur deux sujets :

     - Quelle mise en œuvre pour la révision de la Directive Cadre Eau : comment comptons-nous assurer l’accès à l’eau et à l’assainissement pour tous ?

     - À quand la mise en place d’un véritable programme pluriannuel européen de transport vert, notamment via l’hydrogène ?

 

 

Projection du film "La Peau Dure"

- Mardi 11 février 2020 -

 

J’ai eu le plaisir d’organiser la projection du film "La Peau Dure" à l’Assemblée nationale en présence de son réalisateur Sylvain Desclous. Ce film drôle et poignant met en avant des hommes comme nous en connaissons dans nos territoires, qui ne se résument ni aux gilets jaunes, ni à la start up nation. C’est aussi une part de mon territoire qui a été mis à l’honneur hier à l’Assemblée.

 

 

Semaine de contrôle

- Mercredi 5 février 2020 -

 

J'ai interpelé aujourd'hui le Secrétaire d'Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, sur le développement des lignes ferroviaires fines du territoire.

Des fonds européens sont à disposition dans le cadre du "New Green Deal" européen, la France doit mettre en place une stratégie pour participer à l’élaboration du programme pluriannuel de financement du transport vert afin d’en bénéficier.

Il est nécessaire que des axes comme Loches-Tours soient pionniers pour expérimenter des trains plus légers qui fonctionnent à l'hydrogène.

 

 

Niche UDI, Agir et Indépendants

- Jeudi 30 janvier 2020 -

 

Aujourd'hui, avait lieu l'examen de ma proposition de loi à l'Assemblée nationale sur la déshérence des retraites supplémentaires. Malgré un constat partagé sur la nécessité d'agir sur ce problème, elle a été rejetée à une voix près.

Ce texte aurait pourtant permis de restituer des milliards d'euros aux français, sans que cela ne coûte l'Etat. En ce sens, je regrette que certains membres de la majorité aient eu une position dogmatique sans faire de propositions qui auraient pu améliorer le texte.

Toutefois, le combat ne s'arrête pas là, j'aurai l'occasion de déposer des amendements dans le cadre de la loi sur le système universel de retraite, afin de permettre aux français de bénéficier de ces gains de pouvoir d'achat.

Niche UDI, Agir et Indépendants

- Jeudi 30 janvier 2020 -

 

Aujourd'hui a lieu l'examen de ma proposition de loi sur la déshérence des retraites supplémentaires. En France, plusieurs milliards d'euros d'épargne retraite sont en sommeil sur les stocks des assurances ou à la Caisse des Dépôts. L'objectif de ce texte est de parfaire les moyens de retrouver les bénéficiaires et les ayants droits de ces contrats.

     - Création d'un tiers de confiance pour mettre en lien les informations entre le système de retraite et les retraites supplémentaires

     - Réduire de 120 à 90 ans, l'âge à partir duquel les contrats sont considérés en déshérence totale

     - Mise en place d'une expérimentation pour mener des recherches pro active afin de retrouver les bénéficiaires et ayants droits

     - Lancer une grande campagne de communication sur le site internet de la Caisse des Dépôts qui permet aux français de retrouver les contrats en déshérence

 

Proposition de loi visant à agir contre les violences

au sein de la famille

- Mardi 28 janvier 2020 -

 

« Il existe une forme de violence qui s’exerce sur les femmes, parce qu’elles sont des femmes.

Lorsqu’un homme bat sa conjointe, parfois jusqu’à ce que mort s’en suive, les a priori sociaux qui sont à l’œuvre sont bien différents de ceux qui l’on peut retrouver dans toute autre forme de conflit entre les individus.

C’est à ce fléau que nous devons nous atteler. Sans quoi, nous traiterons toujours des effets, sans jamais traiter des causes.

Tant qu’il demeurera dans l’imaginaire de certains hommes que la femme peut passer de la qualité de sujet à celle d’objet, alors le couperet du droit pénal sera vain. »

Retrouvez mon intervention complète en hémicycle hier soir, lors de l'examen de la Proposition de loi visant à protéger les victimes de violences conjugales.

 

Proposition de loi visant à agir contre les violences

au sein de la famille

- Mardi 28 janvier 2020 -

 

Ce soir, je réaffirmais l’attachement de mon groupe parlementaire à la protection des droits de l’enfant. Permettre à chaque enfant de s’émanciper et de s’accomplir est la première de nos exigences républicaines.

 

 

 

 

Commission des Finances

- Mercredi 22 janvier 2020 -

 

Hier avait lieu en commission des finances l'examen de ma Proposition de Loi sur la déshérence des retraites supplémentaires. Des milliards d'euros ne sont pas remis aux français, il faut améliorer la loi pour leur redonner ce pouvoir d'achat !

 

 

 

Projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage

et à l'économie circulaire

- Mardi 21 janvier 2020 -

 

Ce mardi, a été adopté définitivement le texte de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire.

Ainsi s’achève plusieurs mois de travail durant lesquels j’étais porte-parole du groupe Députés UDI, Agir et Indépendants.

À ce titre, notre groupe a permis entre autre :

     - L’ouverture des données de la part des éco-organismes.

     - Une plus grande simplification dans l’information des citoyens.

     - La lutte contre la pollution plastique avec l’interdiction des emballages plastiques pour les journaux et magazines.

Si les défis restent nombreux, je me suis bien évidemment prononcée en faveur de ce texte qui permet de vraies avancées.

 
 

 

N’ayons Pas Peur des Mots sur LCP

- Vendredi 10 janvier 2020 -

 

Dans l’émission N’ayons Pas Peur des Mots sur LCP animée par Valérie Brochard j’ai pu m’exprimer sur le sujet de la réforme des retraites « Le texte aurait dû être présenté dans une meilleure pédagogie, les Français ne comprennent pas où l’on va ? »

 

 

N’ayons Pas Peur des Mots sur LCP

- Vendredi 10 janvier 2020 -

 

J’étais l’invitée de N’ayons Pas Peur des Mots sur LCP animée par Valérie Brochard sur les sujets de l’actualité. L’affaire Maztneff met en lumière une époque où au nom de la liberté absolue, la pédocriminalité s’illustrait en toute impunité. 50 ans plus tard, si les mentalités ont évolué, la loi est encore trop laxiste. Madame Schiappa, qu’attendez vous pour fixer un âge de consentement sexuel ?

 

 

Délégation de la Convention Citoyenne pour le Climat

- Vendredi 10 janvier 2020 -

 

Ce matin, j’ai rencontré une délégation de la Convention Citoyenne pour le Climat.

Ce moment d’échange a été l’occasion d’appréhender ce nouvel outil de démocratie participative. J’espère que le Président de la République saura prendre la mesure de leurs propositions début avril et leur permettra une réelle concrétisation.

Nous, parlementaires, devrons être associés au rendu de leurs travaux.

 

 

 

 

7èmes assises internationales de l’association

Stop aux Violences Sexuelles

- Lundi 6 janvier 2020 -

 

Ce matin à l’Unesco, j’ai eu l’honneur d’être la modératrice des 7emes assises internationales de l’association Stop aux Violences Sexuelles.

Aux côtés du monde médical et judiciaire, nous avons rappelé à quel point nous devons encadrer la libération de la parole, que nous avons appelée de nos vœux, à savoir :

- Briser les tabous au niveau de la parole mais également de l’écoute, notamment au sein du corps médical
- Mieux prendre en compte les conséquences somatiques sur les victimes de violences sexuelles
- Inscrire l’imprescriptibilité dans la loi. La Suisse l’a fait en 2008, la Belgique y travaille largement, à quand la France ?

 

Question au Gouvernement

- Mardi 17 décembre 2019 -

 

Lors des Questions au Gouvernement, j'ai interpelé aujourd'hui la Ministre de l'Environnement sur l'indemnisation des victimes de catastrophes naturelles.

La nature nous rappelle qu’elle reste la plus forte, et face au dérèglement climatique les événements météorologiques gagnent en intensité avec des conséquences désastreuses. Ce week-end encore, une commune de ma circonscription, Montbazon, a été touchée par un grave glissement de terrain sur des habitations.

L'Etat doit relever les plafonds du fonds destiné à la prise en charge de nos concitoyens, qui sont hélas nombreux à vivre ces situations difficiles.

 

 

 

 

Projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage

et à l'économie circulaire

- Vendredi 13 décembre 2019 -

 

Envoyer les tickets de caisse par mail aux clients au lieu de les imprimer, telle est la proposition du Gouvernement. Réduire l'utilisation de papier, oui ! Mais que proposons-nous aux commerçants dont le territoire n'est pas couvert numériquement ? Encore une fois, avant d'imposer, donnons les moyens à chacun de pouvoir changer ses usages.

 

 

Projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage

et à l'économie circulaire

- Jeudi 12 décembre 2019 -

 

L'économie circulaire c'est l'enjeu de la planète de demain. Oui la sensibilisation dans les manuels scolaires est indispensable, mais nous devons également développer la pédagogie par l'action pour permettre aux générations à venir d'acquérir les gestes vertueux pour notre environnement !

 

 

 

Proposition de loi visant à agir contre les violences

au sein de la famille

- Mercredi 11 décembre 2019 -

 

La proposition de loi d'Aurélien Pradié visant à agir contre les violences faites au sein de la famille a été adoptée à l’unanimité cet après-midi.

Je me félicite, en tant que porte-parole de mon groupe politique UDI-Agir et Indépendants, des avancées de cette loi pour une meilleure protection des victimes avec de nouveaux dispositifs :

- La mise en place du bracelet anti-rapprochement

- Les aides au logement pour les femmes victimes

- Les modifications des régimes de l’ordonnance de protection

- Le téléphone grave danger

- Suspension automatique de l'autorité parentale en cas de poursuite ou de condamnation pour crime

J’approuve la totalité des dispositions de cette loi et espère que les prochains débats de l’après-Grenelle se passeront dans la même lignée.

Les moyens financiers consacrés à ce véritable fléau restent cependant insuffisants pour enfin endiguer ces violences et protéger les victimes au sein de la famille.

 

 

Projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage

et à l'économie circulaire

- Mardi 10 décembre 2019 -

 

Les opérations comme le black friday ne servent ni la fiscalité française, ni les français qui achètent une remise et non un besoin, ni nos commerçants, ni notre planète !

Retrouvez mon intervention dans le cadre du débat sur le projet de loi relatif à la lutte anti gaspillage et à l'économie circulaire.

 

 

 

 

Projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage

et à l'économie circulaire

- Lundi 9 décembre 2019 -

 

Aujourd'hui démarre le débat en hémicycle sur le projet de loi relatif à la lutte anti-gaspillage et à l'économie circulaire.

Plus de 300 millions de tonnes de déchets chaque année en France dont 29% sont mis en décharge ou enfouis. Des paysages souillés, une biodiversité en danger, voici ce qui nourrit l’écœurement au quotidien de nos concitoyens face aux déchets, au gaspillage, contre cette société du tout jetable, du sur emballage et de la course effrénée au toujours plus. Ce texte revêt une importance majeure !

Au nom du groupe Députés UDI, Agir et Indépendants je défendrai 5 axes :

- La lutte contre le gaspillage
- Le combat contre la pollution plastique
- Le bon fonctionnement des filières REP
- L’encadrement de la consigne
- La conciliation entre la réduction des déchets et la vie quotidienne de nos concitoyens et des entreprises

Projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage

et à l'économie circulaire

- Mercredi 27 novembre 2019 -

 

Attention aux répercussions concrètes de nos décisions législatives. Au nom de la transition écologique, nous ne pouvons pas sacrifier des filières entières. Je le rappelais encore aujourd'hui à propos de la filière papier qui est directement concernée par certaines dispositions de ce texte de loi.

L’élaboration d’une étude d’impact devrait être obligatoire avant d’adopter ce type de mesure.

 

Projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage

et à l'économie circulaire

- Mercredi 27 novembre 2019 -

 

Ce matin, députés et sénateurs se rencontraient pour échanger sur le Projet de loi relatif à l’économie circulaire, voté au Sénat et examiné en ce moment même par ma commission :

- Mieux informer le consommateur sur la qualité environnementale des produits,

- Renforcer la responsabilité des industriels dans la gestion de leurs déchets,

- Favoriser le réemploi...

Tant d’avancées essentielles pour permettre un modèle de consommation plus vertueux et respectueux de notre environnement !

 

Rapport de la commission d’enquête sur

l'impact des énergies renouvelables en France

- Mardi 26 novembre 2019 -

 

Présentation, aujourd'hui, du rapport de la commission d’enquête sur l'impact des énergies renouvelables en France. L'urgence climatique nous oblige à agir efficacement sans que nos concitoyens vivent la transition énergétique comme une contrainte. Avec certains de mes collègues nous proposons :

- D'adapter les énergies renouvelables en fonction des atouts de nos territoires

- De prévoir un moratoire sur l'éolien terrestre et maritime quand il n'y a pas de consensus politique local

- De proportionner la hauteur des éoliennes à la distance des habitations

- De créer un commissariat de la transition énergétique rattaché au Premier Ministre pour mieux intégrer cette dimension dans nos politiques

 

Conclusions du grenelle sur les violences conjugales

- Lundi 25 novembre 2019 -

 

Les conclusions du grenelle sur les violences conjugales viennent d’être annoncées par le Premier ministre Edouard Philippe. Ces mesures vont dans le bon sens et je salue la mobilisation du gouvernement sur ce fléau des violences conjugales. Cependant certaines pourraient prendre effet immédiatement et d’autres nécessitent encore une inscription dans la loi :

- la confiscation des armes à feu pour les conjoints violents,

- l’étendue de la ligne d’écoute du 3919 dédiée aux victimes de violences 24h/24

- la création de centres de prise en charge pour les auteurs de violences…

- l’assouplissement du secret médical

- la grille d’évaluation pour les forces de l’ordre

Après deux longs mois de consultations, ces mesures restent insuffisantes dans leur financement pour optimiser les moyens de lutter contre les violences conjugales.

Projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage

et à l'économie circulaire

- Mercredi 20 novembre 2019 -

 

A l'Assemblée nationale démarre le débat du projet de loi sur la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, sur lequel j'ai le plaisir d'être la porte-parole de mon groupe Députés UDI, Agir et Indépendants.

Je me réjouis de ce projet de loi qui devra être une étape supplémentaire vers la transformation nécessaire de notre société, le changement de paradigme, vers de nouveaux modes de production et de consommation. Les débats à venir seront l'occasion d'enrichir ce texte notamment sur :

- La réduction du volume de nos déchets

- Le fait que la mise en place de la consigne ne vienne pas déséquilibrer le modèle traitement des déchets par les collectivités

- Le développement d'alternatives aux emballages plastiques

- Toujours mieux collecter, recycler et valoriser nos déchets

- Simplifier les gestes de tri en harmonisant le schéma de collecte nationale

L’économie du déchet peut devenir une véritable révolution. En changeant de paradigme, le déchet doit devenir ressource. Et la France a une véritable carte à jouer dans ce sens.

 

Colloque du Cercle Français de l'Eau

- Jeudi 14 novembre 2019 -

 

L’état d’urgence doit être décrété sur l’eau. J’en appelle à un Blue Deal à l’échelle européenne, afin d’assurer la disponibilité et la qualité de cette ressource tant menacée par le dérèglement climatique et l’essor de nouveaux polluants. Il y aura une vie après le pétrole, mais il n'y aura pas de vie après l'eau.

 

Projet de loi de finances 2020

- Lundi 4 novembre 2019 -

 

En hémicycle j'ai tenu à soutenir l'engagement des pompiers volontaires dans nos territoires. Ce sont des bénévoles qui portent de belles valeurs au service des citoyens et qui doivent parfois pallier au manque de médecins et de services médicaux.

Nous devons soutenir ce modèle économique et social.

 

Projet de loi de finances 2020

- Lundi 4 novembre 2019 -

 

Hier soir je suis intervenue en hémicycle pour défendre nos agriculteurs face aux agressions et intrusions qu'ils peuvent subir sur leurs exploitations. J'ai proposé d'investir pour mettre en place les Observatoires Départementaux de l'agribashing annoncés par le Gouvernement. 

Le Ministre de l'Intérieur a déclaré qu'il reprendrait l'idée afin qu'un état des lieux des différents faits puissent être remontés auprès de chaque Préfet. Par ailleurs, depuis trois semaines une cellule de la Gendarmerie a été créée pour lutter contre ces problèmes rencontrés sur les exploitations agricoles.

Je salue la réalisation de ce plan d'action, et je resterai vigilante sur sa mise en place.

 

Projet de loi de finances 2020

- Lundi 4 novembre 2019 -

 

Aujourd'hui a lieu le débat du projet de loi de finances sur l'écologie, développement et mobilités durables. J'ai pu rappeler que l'urgence environnementale nous soumet à un devoir d’action face à nos concitoyens.

Des mesures concrètes vont dans le bon sens, mais nous avons besoin d'une grande ambition collective pour protéger notre planète. “L’intérêt général a cette particularité qu’il ne s’impose pas naturellement” disait Pompidou. Les changements nécessaires pour un développement durable sont immenses et nous obligeront à travailler collectivement et intelligemment pour faire face à l’enjeu de notre siècle.

 

Débat « Sport et médias »

- Mercredi 23 octobre 2019 -

 

Rencontre avec François Pelissier, Directeur général des Sports du Groupe TF1 dans le cadre d’un débat « Sport et médias ». Chacun a pu témoigner de l’inattendu niveau d’audience lors des matches du championnat du monde féminin de football. Nous avons saluer l’engagement de TF1 qui a fait le bon pari en lançant cette tendance que nous souhaitons tous décliner pour les autres disciplines.

 

Proposition de loi visant à agir contre les violences

au sein de la famille

- Jeudi 10 octobre 2019 -

 

Aujourd'hui nous étudions à l'Assemblée une proposition de loi de mon collègue Aurélien Pradié visant à lutter contre les violences au sein de la famille. Face à ces drames, je me félicite que ce texte reçoive l'écoute du gouvernement et soit partagé par l'ensemble des bancs de l'hémicycle.

J'ai déposé des amendements afin de mieux accueillir les victimes lors de leur dépôt de plainte, mais aussi pour mieux les protéger à l'issue de celle-ci. Ce texte correspond à mon combat, je le soutiendrai.

 

Projet de ratification du CETA

- Mardi 23 juillet 2019 -

 

Ce mardi 23 juillet, les députés ont adopté le projet de ratification du CETA par 266 voix Pour et 213 voix Contre.

Je me positionne contre le traité en l’état.

A l’heure où les enjeux semblent majeurs et nombreux pour la protection de notre biodiversité et pour endiguer la concurrence déloyale que subissent nos agriculteurs, l’actuelle forme du CETA ne me permet pas de le ratifier en toute confiance.

❌ Il n’est plus envisageable d’autoriser l’importation de produits canadiens ne respectant pas les normes que l’on impose à nos agriculteurs ?

Comment peut-on, en même temps, déplorer la condition de nos producteurs et les confronter à cette concurrence déloyale et mortifère ?

❌ Comment peut-on accepter l’instaurations de tribunaux d’arbitrage internationaux, permettant aux entreprises privées d’attaquer des décisions publiques protégeant nos productions ?

❌ Comment peut-on fixer à 20 ans, la durée de vie des tribunaux d’arbitrages après une éventuelle dénonciation du CETA ?

❌ Comment peut-on concéder que les seuls chapitres du CETA non-contraignants soient ceux portant sur l’environnement et les droits des travailleurs ?

Lors du centenaire de l’Organisation Internationale du Travail, Emmanuel Macron a déclaré « je ne veux plus d’accords commerciaux internationaux qui alimentent le dumping social et environnemental et, en tant que dirigeant européen, je le refuserai partout où je n’aurai pas les garanties sur ce point ».

En cohérence avec les propos du Président de la République, je mesure combien des thématiques plus qu’importantes ont été négociées sans en mesurer l’impact sur notre modèle agricole dans ses aspects économiques, sociaux et environnementaux. Ces accords de libres échanges sont indispensables mais l’agriculture ne peut pas rester une variable d’ajustement de ces traités.

 
 

Vote sur la modification du règlement intérieur

de l’Assemblée nationale

- Mardi 4 juin 2019 -

 

Aujourd’hui avait lieu le vote sur la modification du règlement intérieur de l’Assemblée nationale.

Notre Assemblée a profondément besoin de se moderniser, pour plus d'efficacité, mais aussi pour améliorer l’image de nos travaux auprès du grand public.

Or, et malgré une volonté affichée de rénover la procédure législative, de renforcer les droits de l’opposition, notamment par l’approfondissement des pouvoirs de contrôle, de rénover le droit de pétition et d’ancrer le réflexe déontologique, j’ai décidé de ne pas prendre pas part au vote.

En effet, même si la plupart des mesures représentent un progrès dans le fonctionnement de notre institution, cette réforme participe à réduire la voix des oppositions des élus de la République et donc des territoires. Les nouveaux pouvoirs donnés aux groupes d’opposition sont anecdotiques, à l’exception des Questions au Gouvernement et de la possibilité de choisir le Rapporteur ou le Président d’une commission d’enquête.

Une fois encore, la majorité n'a pas jugé opportun d'entendre les propositions de l'opposition qu'elle portait, en outre, comme des valeurs ajoutées aptes à enrichir le texte. Le débat n'a pas pu avoir lieu et l'opposition a quitté les bancs.

Je regrette les débats peu constructifs d'une majorité qui s'isole alors que ce type de réforme méritait un vote unanime et transpartisan pour assurer la bonne marche de notre institution.

 

Semaine de contrôle

- Lundi 29 avril 2019 -

 

Pour les victimes d’amnésies traumatiques nées dans les années 70/80, la portée de la prescription n’est pas rétroactive et est donc sans application pour elles...

Le seul moyen pour ces victimes d’amnésies traumatique de pouvoir poursuivre leur agresseur aujourd’hui, c'est de démontrer l'existence d'une cause de suspension du cours de la prescription.

Or, la Cour de cassation a développé une jurisprudence excessivement stricte. Même si la victime démontre qu'elle ne pouvait pas agir, cela ne suffit pas. Il faut des manœuvres élaborées par l’auteur. Cette jurisprudence n'est pas acceptable.

Cette loi les a oubliées, moi je ne les oublie pas.

 

 

Semaine de contrôle

- Lundi 29 avril 2019 -

 

La loi Schiappa ne protège ni les femmes victimes de violences, ni nos enfants. J’ai mesuré en cette soirée-débat combien notre secrétaire d’état était dans le déni : tout d’abord, au sujet des féminicides. Le mouvement #balancetonporc a eu pour conséquence une libéralisation de la parole.

Des femmes victimes sont allées en plus grand nombre essayer de déposer plainte. La surcharge de travail des forces de l’ordre n’a pas permis un conseil auprès des victimes (ordonnance d’éloignement du conjoint par exemple) et 48 d’entre elles sont tombées sous les coups, en quelques mois. Dans le même esprit, depuis la mise en œuvre de la loi, de plus en plus de procès sont correctionnalisés.

De plus en plus de crimes sordides sont punis de prison avec sursis ou de peines bien légères. Pourquoi ?

 

 

Semaine de contrôle

- Lundi 29 avril 2019 -

 

Un débat pour l’évaluation de la loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes à 23 heures, pour un sujet majeur. Je rappelle que cette loi était annoncée par le Président de la République comme le pilier de la grande cause du quinquennat.

Ce débat reste à l’image de l’adoption de la loi Schiappa, lors d’un vote simple, en pleine nuit dans un hémicycle déserté (92 députés présents).

Je redis combien je regrette le refus de création d’une infraction spécifique qui dirait que tout acte sexuel commis par un adulte sur un enfant serait un viol, sans avoir à prouver une quelconque absence de consentement.

 

 

Commission développement durable

- Mercredi 10 avril 2019 -

 

Retrouvez mon intervention lors de la commission du Développement durable sur les Certificats d’Économies d’Énergies.

Un outil en faveur de la transition énergétique qui sera pleinement effectif, avec :

- Une information suffisante sur les comportements vertueux à adopter, les matériaux à utiliser ;

- Une réelle incitation pour les propriétaires à procéder aux travaux de leur appartement afin que ce ne soit pas à leur locataire de supporter la facture d’une passoire énergétique ;

- Des formations de qualité et en quantité pour une main d’œuvre qualifiée.

 

Question au Gouvernement

- Mardi 9 avril 2019 -

 

Retrouvez ma Question au Gouvernement adressée à Monsieur le Ministre de l’Agriculture. Je l’interpellais sur la sous-consommation des fonds européens de développement rural LEADER : sur les 687 millions d’euros délivrés par Bruxelles pour ce programme, seuls 5,45% ont été versés, en 6 ans sur 7 !

Si nous ne consommons pas ces fonds d’ici à 2020, ils seront perdus !

Leur sous-consommation est due à des procédures franco-françaises trop lourdes, trop complexes. Il faut réagir et simplifier leur obtention ; il en va de la survie de nos territoires et de leur développement !

Il y va de l’image délétère que cette inefficacité a pour conséquence pour l’Europe !

 

 

Soirée annuelle du cercle des amis

de la Fondation Hippocrène au Palais du Luxembourg

- Lundi 8 avril 2019 -

 

Diner annuel de la Fondation Hippocrène au Sénat, en présence du Sénateur Pierre Louault et de mon amie Martine Czapek, de Jimmy Roze et Alexis Merville.

Cette fondation œuvre pour la transmission d’un esprit de citoyenneté européenne à destination des jeunes d’Europe.

Ce fut pour moi l’occasion de retrouver les journalistes spécialisés dans les dossiers européens et que j’ai pu côtoyer tout au long de mon mandat d’eurodéputée ; l’occasion également de découvrir Sandrine Sarroche, humoriste décapante qui nous a exposé sa vision de l’Europe. Excellent !

 

"Droit de Suite" sur LCP

- Dimanche 7 avril 2019 -

 

Retrouvez moi dans "Droit de Suite" sur LCP à la suite de la diffusion du documentaire "Enfance volée : chronique d´un déni " ce dimanche à 18 heures ou en replay par le lien suivant :

 

LIEN EN CLIQUANT ICI

 

 

 

Groupe d'amitié France-Maroc

- Jeudi 4 avril 2019 -

 

Dans le cadre du groupe d’amitiés « France-Maroc », nous avons rencontré une délégation d’élus marocains issus de la région de Driouch. Cette région, le rif, septentrionale du Maroc est bordée par la mer Méditerranée au nord, l’Algérie à l’est, le Moyen Atlas au sud et l’océan Atlantique à l’ouest.

L’occasion a été donnée d’échanger sur les problèmes auxquels ce territoire rifain est confronté : accès à l’eau potable et à l’assainissement, construction d’un port à visée économique et industrielle, notamment.

 

Débat sur la fiscalité et les dépenses publiques

- Mardi 2 avril 2019 -

 

Retrouvez mon intervention relative à la transition écologique dans le cadre du Grand Débat organisé au sein de l’Assemblée Nationale. J’appelle de mes vœux le renouveau de notre fiscalité environnementale, pour une fiscalité juste pour tous, transparente et lisible pour chacun. Les recettes fiscales devront être massivement réemployées à la transition écologique, dont l’urgence ne fait plus débat. Soyons à la hauteur de cet enjeux. Mais soyons justes et cohérents.

 

Question au Gouvernement

- Mercredi 20 mars 2019 -

 

Retrouvez ma question à Madame la Ministre de la Justice posée ce jour lors des questions au Gouvernement :

"C’est avec révolte que je m’adresse à vous et j’ en appelle à votre humanité, à votre sens de la justice pour mettre fin à un système qui veut que le voleur de voitures soit bien plus puni que le voleur de vies.

Vendredi dernier, le tribunal correctionnel du Mans rendait un jugement inacceptable : il condamnait un grand-père, récidiviste, ayant commis un viol sur sa petite fille de 8 ans, à seulement 8 mois de prison avec sursis, requalifiant son acte inhumain, ce crime, en agression sexuelle.

Lors du procès, le procureur déclarait ne pas avoir le moindre doute quant à la culpabilité du prévenu. Alors, puisqu’il est nécessaire de le rappeler, inlassablement, et que rien ne change, rien n’évolue : non le viol n’est pas un délit ; le viol est un crime. Il est même reconnu par les Conventions Internationales et Européennes et par l’OMS comme un problème de société et de santé publique majeur !

Cette scandaleuse affaire de correctionnalisation nous laisse sans voix et nous prouve à nouveau que la Loi Schiappa ne change rien à la situation judiciaire actuelle extrêmement défaillante en matière de sanction des violences sexuelles sur mineurs.

Ce violeur incestueux encourait théoriquement 20 ans de réclusion pour viol devant une cour d'assises. Madame la Ministre, 8 mois seulement ! et avec sursis !

Cette affaire nous rappelle l'urgence d'instituer un seuil d'âge avec une infraction spécifique qui dira que tout acte de pénétration commis par un adulte sur un enfant est un viol. Et doit par conséquent être jugé comme tel.

Madame la Ministre, je vous savais parmi les sages, je vous sais fine juriste. Alors comment expliquer à cette victime, si courageuse, que son grand père incestueux ne sera condamné qu’à 8 mois avec sursis alors que de ce viol, nait le drame de sa vie. Quel message la justice française fait elle passer aux si nombreuses victimes qui oseraient parler ? "

 

 

Commission développement durable

- Mardi 19 mars 2019 -

 

J’interrogeais le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, à l’occasion de son audition par la commission développement durable.

Je l’ai interpellé sur l’importance de l’influence française au Parlement européen lors de la prochaine législature et la nécessité pour les autorités nationales de s’en saisir pour rétablir la France comme interlocuteur des prochains grands débats agricoles.

Par ailleurs j’ai souhaité rappeler la protection nécessaire des productions européennes agricoles face aux géants de ce monde. Je souhaite notamment que les produits importés disposent des mêmes réglementations et contraintes que ceux produits en France. A défaut, nous continuerons de subir cette distorsion de concurrence et cette perte de compétitivité.

Enfin j’ai souhaité soulevé la problématique de l’agriculteur biologique dont l’activité accélère la transition écologique mais dont les subventions dues leurs sont versées avec beaucoup de retard. Ils subissent donc la double peine.

 

Visite a l’Assemblée nationale

de deux classes issues de ma circonscription

- Lundi 18 mars 2019 -

 

Hier après-midi, à l’Assemblée nationale, j’ai reçu deux classes issues de ma circonscription :

- d’accompagnants dont Madame la Maire de commune Patricia Brault.

- la classe du collège Stalingrad de Saint Pierre des Corps, avec des élèves extrêmement disciplinés et à l’écoute des huissiers qui les ont accompagnés.

Je suis particulièrement satisfaite de participer à ce que nos enfants puissent accéder à nos institutions nationales et, au-delà, puissent s’intéresser « à la chose publique ».

Je reste à leur entière disposition pour que notre histoire soit un socle en vue de la lecture de notre organisation institutionnelle.

 

Création de l'Agence Nationale

de Cohésion des Territoires

- Mardi 12 mars 2019 -

 

J'interpellai le Gouvernement à l'occasion de la discussion du texte portant création de l'Agence Nationale de Cohésion des Territoires.

Cette agence réunira un grand nombre des parties prenantes de l’aménagement du territoire. Elle aura pour objet principal d’intercéder auprès de ces acteurs pour une efficacité d’intervention sur nos territoires. Dans ce cadre, j’ai demandé à ce que l’ANCT puisse œuvrer auprès des élus territoriaux et locaux pour une meilleure efficacité de l’usage des fonds européens. En effet, la performance de la programmation ou de la consommation des fonds européens ne sont identiques suivant les régions ou les départements. Et dans certains cas, il semble une évidence qu’une partie de l’enveloppe sera renvoyée à Bruxelles au principe d’une non consommation.

J’ai demandé à ce qu’un interlocuteur, clairement identifié, puisse soutenir les collectivités territoriales dans le montage des dossiers d’accès à ces aides européennes. Il s’agissait là d’une mesure de bon sens que le Gouvernement a rejeté. Je le regrette amèrement. En effet, lorsque les exigences des citoyens sur les territoires sont exponentiels et qu’en même temps, les moyens dédiés aux collectivités se réduisent, alors, il faut tout mettre en œuvre pour trouver des enveloppes financières susceptibles de diminuer leur niveau d’emprunt.

 

Semaine de contrôle

- Mercredi 6 mars 2019 -

 

J'interrogeais la Secrétaire d'État à la transition écologique et solidaire lors de la semaine de contrôle de l'action du Gouvernement sur le thème de l'avenir du secteur hydro-électrique et plus spécifiquement sur le mode de délivrance des autorisations permettant l'exploitation de ces petits barrages qui peuvent constituer un avenir énergétiques pour nos territoires mais aussi économique.

 

 

 

Semaine de contrôle

- Mercredi 6 mars 2019 -

 

À l'occasion de la semaine de contrôle, j'interrogeais le Gouvernement pour le groupe UDI, Agir et indépendants lors du débat sur la réduction drastique du nombre d’emplois aidés et son impact sur les tissus de solidarité au niveau local.

 

 

 

 

 

Commission développement durable

- Mardi 5 mars 2019 -

 

Retrouvez mon intervention lors de la Table Ronde sur l’objectif « 100 % de plastiques recyclés en 2025 ». La France fait partie des plus gros consommateurs de matières plastiques et est l’un des pires élèves européens en matière de recyclage du plastique. L'objectif « 100 % de plastiques recyclés en 2025 » est ambitieux mais cette transformation doit être accompagnée afin de maintenir notre compétitivité nationale attractive.

Il faut également que les français accompagnent cette évolution dans nos méthodes de consommation par un tri sélectif systématique afin de performer les (seulement) 22% de plastiques recyclés.

Conférence des présidents de l’Assemblée nationale

- Mardi 5 mars 2019 -

 

La conférence des présidents de l’Assemblée nationale a validé la création d’une commission d’enquête sur l’impact économique, industriel et environnemental des énergies renouvelables, la transparence des financements et l’acceptabilité sociale des politiques de transition énergétique.

J’ai été nommée membre de cette commission à laquelle je serai particulièrement assidue notamment dans le contexte d’accélération de la transition énergétique mais raisonnée et en lien avec nos territoires.

Une réponse aux interrogations des citoyens du lochois pourra être faite de façon transparente.

Émission spéciale de "Dimanche en Politique"

enregistrée au Salon de l'Agriculture

- Dimanche 3 mars 2019 -

 

Retrouvez moi dans l'émission spéciale de "Dimanche en Politique" enregistrée au Salon de l'Agriculture sur le thème de la rémunération des agriculteurs un an après la mobilisation des agriculteurs et des états généraux de l'alimentation.

 

 

 

Comité Parlementaire pour un Iran Démocratique

- Jeudi 21 février 2019 -

 

J’étais présente à la conférence organisé par le Comité Parlementaire pour un Iran Démocratique aux côtés de la Présidente élue de la résistance iranienne, Maryam Radjavi, en la présence d’Ingrid Betancourt et de mes collègues parlementaires.

Il y a 40 ans, la révolution iranienne chassait le chah laissant la place à un régime religieux autoritaire. Dès lors, des mouvements de juste colère ont été soutenus par une grande partie de la communauté internationale alors que les mollah, au Gouvernement iranien intensifiait la répression, le chantage à la terreur, la violence en vue d’étouffer les cris d’un peuple qui souffre.

Nous appelons de nos vœux une politique de fermeté par l’Union européenne vis à vis de la politique nucléaire et des tirs de missiles balistiques, des menaces terroristes du régime iranien, de la détérioration de la situation des droits de l’homme et de la nécessité de soutenir le combat du peuple pour le changement de régime.

Commission développement durable

- Mercredi 20 février 2019 -

 

Audition de Rodolphe Delord, Président de l’Association française des parcs zoologiques au sein de la Commission du Développement Durable. L’AFPZ regroupe une centaine de membres qui comptent parmi les plus importants zoos de métropole et d’outre-mer.

Au sein de ces établissements, plus de 20 millions de visiteurs par an qui découvrent plus de 30.000 animaux dont une grande partie participent à des programmes d’élevage et de sauvegarde des espèces menacées.

Les parcs zoologiques français financent des programmes de conservation, de pédagogie et de recherche aussi bien directement dans leurs établissements que dans les pays d’origine des animaux.

Ces parcs zoologiques ont également un important rôle d’éducation et de sensibilisation à la protection des animaux mais aussi de notre environnement et de notre planète.

 

Groupe d’études « Entreprenariat au féminin »

- Mercredi 13 février 2019 -

 

Aujourd’hui, en notre qualité de co-présidente du Groupe d’études de l’Assemblée nationale « Entreprenariat au féminin », la Députée Bérangère Couillard et moi-même, organisions une table ronde autour d’associations engagées dans l’accompagnement des femmes à la création d’entreprises.

Autant d’associations que d’actions diverses et variées dont je salue l’investissement. Mettons en valeur les femmes qui entreprennent, soutenons l’économie non genrée, marchons vers une mixité et une égalité professionnelle dans tous les secteurs !

Tribune pour réclamer une taxe carbone "équitable"

- Mercredi 13 février 2019 -

 

Non ! Il ne s’agit pas de créer une taxe supplémentaire à la charge de ceux qui sont déjà étouffés par un système à bout de souffle.

Avec 85 autres députés de tous bords, j’ai cosigné une tribune afin que l’on se saisisse de cette période de Grand Débat afin de proposer une fiscalité carbone plus équitable dans un système fiscal plus juste.

Je vous invite à lire la tribune qui, en aucun cas, ne souhaite faire peser une fiscalité écologique supplémentaire sur les ménages. Il s’agit de réfléchir à une fiscalité supportée par les plus gros pollueurs (industries, supertankers ou paquebots de croisière). La plupart sont exonérés des taxes alors qu’on les impose aux citoyens français.

Par ailleurs, toutes les fiscalités écologiques doivent entièrement être rendues aux citoyens pour accélérer et inciter à la transition écologique.

Un meilleur fléchage est indispensable, tout comme une meilleure répartition de la charge fiscale écologique.

Cliquez sur l'image pour être redirigé vers l'article

Interview pour Fréquence ESJ

- Mardi 12 février 2019 -

 

Retrouvez mon interview pour Fréquence ESJ merci à cette belle équipe !

 

 

 

 

 

Commission développement durable

- Mardi 12 février 2019 -

 

En Commission développement durable, j'ai interrogé l'associé responsable de Deloitte Développement durable sur la présentation d’une étude sur le potentiel de développement économique durable de la Guyane et du projet controversé de la Montagne d'Or.

 

 

 

Rencontre avec Monsieur Edouard Fritch,

Président de Polynésie Françaises

- Mardi 12 février 2019 -

 

À l’invitation de Maïna Sage, Députée de Polynésie Française, nous rencontrions le Président de la Polynésie Françaises Edouard Fritch en présence du Président de l’Assemblée Polynésienne et maire de Bora-Bora.

Un regard de nos territoires d’Outre-Mer sur la situation nationale qui enrichit nos analyses et permet de penser la France à l’échelle mondiale.

Pour rappel, la Polynésie française c’est 118 îles, 275 000 habitants, pour une superficie de la taille de l’Europe et pour surface immergée de la taille de la moitié de la Corse.

Semaine de contrôle

- Mercredi 6 février 2019 -

 

J'interrogeai le Gouvernement sur la nouvelle notion d'abus de Droit dans le cadre de la semaine de contrôle et ses conséquences incertaines sans précisions de Bercy.

 

 

 

 

 

Commission développement durable

- Mercredi 30 janvier 2019 -

 

Retrouver mon intervention lors de l’audition de Christophe Béchu, Président du conseil d’administration de l’Agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF) dans le cadre de la Commission du développement durable. Un sujet qui m’est cher : celui du train hydrogène !

Objectif : une décarbonation du transport ferroviaire. J’appelle de mes vœux la mise en place du train hydrogène Tours-Loches ! Désenclavons nos territoires mais proprement !

Soyons honnêtes, ne demandons pas aux citoyens de porter la fin du tout diésel alors que nous continuons de proposer des lignes ferroviaires polluantes !

Commission développement durable

- Mardi 29 janvier 2019 -

 

Et retrouvez ici la réponse de Madame la Ministre :

 

 

 

 

 

Commission développement durable

- Mardi 29 janvier 2019 -

 

Retrouvez ma question lors de l'audition de Madame la Ministre Jacqueline Gourault sur le projet de loi portant création de l'Agence Nationale de la Cohésion des territoires. Je l'interpelais sur le poids considérable des formalités administratives et sur la non utilisation des Fonds européens dont nous bénéficions !

 

 

 

 

 

Groupe d’étude Eau et Biodiversité

- Mardi 22 janvier 2019 -

 

Audition de Jean Launay, président du partenariat français de l’Eau, à l’occasion du Groupe d’étude Eau et Biodiversité de l’Assemblée nationale.

Je le remercie d’avoir répondu à toutes nos questions, son expérience dans ce domaine était un atout majeur lors de ses mandats parlementaires. Je salue son énergie et sa force de travail !

Commission développement durable

- Mercredi 16 janvier 2019 -

 

Retrouvez mon intervention de ce jour, à l'occasion d'une table ronde, organisée par la Commission du développement durable, relative à l’accessibilité des services publics.

Je proposais ainsi de mettre en place un mini bus électrique organisant des permanences et donnant accès à tous les services publics. Créons un lien de proximité entre nos territoires et les services publiques, dans un soucis d’égalité d’accès et d’exigence de qualité.

 

Manifestation contre la réforme de la justice

et la programmation 2018-2022 à Paris

- Mardi 15 janvier 2019 -

 

J’étais présente hier aux côtes des avocats et autres professions juridiques pour leur manifestation contre la réforme de la justice et la programmation 2018-2022. J’ai également défendu l’idée d’intégrer la question de la justice au Grand débat national en cours parce que l’égalité des territoires dans ce domaine est aussi essentielle.

Je les félicite de leur participation nombreuse pour la profession et je resterai mobilisée contre cette loi et réforme qui éloignent un peu plus le citoyen de la justice sans résoudre le problème des moyens pour ce domaine régalien fondamental.

Selon le dernier rapport de la Commission européenne pour l’efficacité de la justice les moyens financiers consacrés au système judiciaire en France est de 65,9 euros par habitant, beaucoup moins que dans des pays équivalents comme l’Allemagne (121,9 euros) ou la Suisse (215 euros).

Ouverture des assises sur

les violences sexuelles et sexistes

à l’Assemblée nationale

- Lundi 7 janvier 2019 -

 

Ce lundi, j’ouvrais les assises sur les violences sexuelles et sexistes à l’Assemblée nationale.

Après une année de débat, de prises de conscience collectives et d’espoirs déçus, il était important qu’un état des lieux soit dressé pour maintenir ce sujet majeur dans l’actualité. Je remercie chacune et chacun des intervenants pour leur participation comme le public nombreux.

Commission développement durable

- Mercredi 19 décembre 2018 -

 

Retrouvez mon intervention lors de la Commission du développement durable sur le projet de loi portant création de l’Agence nationale de la cohésion des territoires.

Oui pour une Agence au plus près des territoires, mettons fin au millefeuille territorial !

 

 

 

 

Question orale sans débat

- Mardi 18 décembre 2018 -

 

Retrouvez mon interpellation, ce jour, à la Ministre des Transports, Madame Élisabeth Born, sur la mise en place d’une ligne hydrogène entre les communes de Tours et celle de Loches. La conjoncture économique, sociale et environnementale démontre l’importance de ne pas ignorer les citoyens de la ruralité se sentant laissés pour compte. Le Gouvernement se doit de montrer l’exemple au travers d’une mobilité vertueuse qui aura pour conséquence de diminuer la saturation des axes routiers accidentogènes et les émissions de gaz à effet de serre.

Alors allons y !

Question au Gouvernement

- Mercredi 12 décembre 2018 -

 

Retrouvez ma question au Ministre de l'Agriculture relative au ras le bol des agriculteurs venus dans nos permanences cette semaine témoigner de la désespérance de la profession face à une promesse de vivre dignement de leur production à ce jour non tenue.

 

 

 

 

 

Commission développement durable

- Mardi 11 décembre 2018 -

 

Retrouvez mon intervention lors de l'audition du Ministre Jean-Baptiste Lemoyne, l'interpellant sur les conséquences environnementales du C.E.T.A.

 

 

 

 

 

Conférence Euractiv sur « L’énergie bleue : une transition énergétique viable pour l’outre-mer ? »

- Mardi 4 décembre 2018 -

 

J’intervenais à l’occasion d’une conférence Euractiv sur « L’énergie bleue : une transition énergétique viable pour l’outre-mer ? ».

En tant que co-rapporteure de la mission d’application de loi pour l’économie bleue, j’ai rappelé l’absolue nécessité d’une transition écologique accordée aux territoires dans l’hexagone comme en outre-mer.

 

Commission développement durable

- Mercredi 28 novembre 2018 -

 

Retrouvez mon intervention lors de la table ronde organisée avec les représentants d’associations environnementales sur le projet de création de l’AFB-ONCFS.

 

 

 

 

Commission développement durable

- Mercredi 28 novembre 2018 -

 

Retrouvez mon intervention en commission développement durable lors de l'audition de Pierre Dubreuil, directeur général délégué du Muséum national d’histoire naturelle, directeur général en charge de la préfiguration du nouvel établissement AFB-ONCFS.

 

 

 

 

Rencontre entre l’association des zoo-parcs animaliers

- Mardi 27 novembre 2018 -

 

Très heureuse d’avoir pu organiser à la Questure de l’Assemblée nationale une rencontre entre l’association des zoo-parcs animaliers en compagnie de députés de nombreux groupes.

Le débat s’est organisé autour de leur rôle important dans la préservation des espèces menacées, la sauvegarde de la biodiversité, la conservation des habitats faune et flore.

Je remercie encore chacun de sa présence et pour la qualité des échanges qui ont pu avoir lieu.

 

Commission développement durable

- Mardi 27 novembre 2018 -

 

Retrouvez mon intervention en commission développement durable lors de l'audition de représentants de la Fédération nationale des chasseurs sur le projet de création de l’AFB-ONCFS

 

 

 

 

 

Commission développement durable

- Mercredi 21 novembre 2018 -

 

Lors de la commission développement durable de l'Assemblée nationale, nous auditionnions le directeur général de l’Agence française pour la biodiversité et le directeur général de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage en vue de la fusion de ces deux agences.

Je les interrogeais sur les conditions de cette fusion, l'avenir de celle-ci, les missions, la gouvernance et les moyens de cette future agence.

 

Rassemblement Maternité du Blanc

devant l’Assemblée nationale

- Mercredi 21 novembre 2018 -

 

Avec le personnel de la maternité du Blanc et François Jolivet - Député de l'Indre, j’étais présente devant l’Assemblée nationale, place du Palais Bourbon pour dénoncer la fermeture de la maternité du Blanc dans l’Indre, sans explication, sans concertation, alors qu’elle irrigue une partie du Sud Touraine.

À l’heure où la désertification médicale peut mettre en danger les habitants ruraux cette fermeture participera à l’inégalité de traitement des territoires.

Merci pour leur accueil et je souhaite que toutes les pistes de réflexions soient étudiées pour maintenir un service de la santé obstétrique de qualité partout.

 

Commission développement durable

- Mercredi 7 novembre 2018 -

 

Lors de l'examen du projet de loi de finances pour 2019 et de l'examen pour avis des crédits de la mission « Recherche et enseignement supérieur » en commission développement durable, j'ai rappelé que notre groupe Députés UDI, Agir et Indépendants espère que la hausse de la fiscalité sur les carburants que les français doivent subir sera bien redirigée vers la transition énergétique et l’aide à la mobilité en secteur rural.

Pour cela, il faut flécher massivement les recettes liées à la hausse de la fiscalité écologique vers la recherche et le développement d’innovations.

Hélas cette mission ne répond pas à cette forte attente.

J’ai donc interrogé le rapporteur sur la fusion de l’INRA (Institut national de la recherche agronomique) et de l’IRSTEA (Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture) au 1er janvier 2020.

 

Hommage à Georges Clemenceau et Jean Jaurès

- Mercredi 7 novembre 2018 -

 

Hommage à Georges Clemenceau et Jean Jaurès au sein de notre hémicycle à l’occasion du dévoilement des plaques commémoratives de leurs noms; des voix qui résonneront longtemps pour la grandeur de la France et de ses valeurs

 

Examen des crédits de la mission Écologique

pour le budget 2019

- Lundi 5 novembre 2018 -

 

J’interpellais le Ministre d’État, de la transition Écologique et Solidaire, François de Rugy lors de l'examen des crédits de la mission Écologique pour le budget 2019.

Je souhaitais lui souligner l’incompréhension des français quant à l’augmentation de la fiscalité écologique non suivie de son affectation pour le budget de la transition écologique et solidaire.

 

 

Commission développement durable

- Mardi 30 octobre 2018 -

 

Lors de l’examen pour avis des crédits de la mission « Écologie, développement et mobilité durables » dans le cadre du deuxième volet du projet de loi de finances 2019 en commission développement durable, j'ai interrogé les rapporteurs sur deux sujets.

D'une part, sur l’augmentation annoncée de 40% du fonds chaleur ; d'autre part sur l'important différentiel entre le compte d’affectation spécial pour la transition énergétique abondé seulement à hauteur de 80 millions d’euros et l'alourdissement conséquent de la fiscalité écologique, soit 3,7 milliards de recettes nouvelles au budget général de l'Etat. Cette augmentation n'a de sens que si l'utilisation de cette fiscalité écologique est utilisée pour financer la transition énergétique, sinon cela porte un nom : fiscalité punitive.

Vote du budget de la

transition écologique et solidaire

- Lundi 5 novembre 2018 -

 

Dans le cadre du vote du budget de la transition écologique et solidaire, les Députés UDI, Agir et Indépendants, que je représentais, se sont abstenus.

En effet, nous reconnaissons une augmentation du budget du Ministère porté à 34 milliards d'euros, indispensable pour prendre en compte les problématiques majeures liées au dérèglement climatique, et dont nous ne pouvons plus ignorer l'urgence.
Ceci étant dit, nous mesurons aussi que c'est un milliard d'euros qui sera dépensé en plus, en 2019, loin des 4 milliards qui seront prélevés sur les factures des ménages et des entreprises.

Ce qui me semble discutable, c'est que l'ensemble des éléments du budget ne sont pas clairement exposés aux français. Ils sont conscients que le gouvernement met aujourd'hui en œuvre une fiscalité punitive dont les trois quart iront au budget de l'Etat.

Je l'ai ainsi exprimé au Ministre d'Etat, François de Rugy, qui n'a pas voulu l'entendre.
Mes collègues de la Majorité non plus.

C'est pour moi un rendez vous manqué.

Question au Gouvernement

- Mercredi 31 octobre 2018 -

 

Retrouvez ma question au Gouvernement quant à l’avenir de l’AFPA et particulièrement de celui de Veigné.

 

 

 

 

 

 

 

Commission développement durable

- Mercredi 31 octobre 2018 -

 

Lors de l’examen pour avis des crédits de la mission « Écologie, développement et mobilité durables » dans le cadre du deuxième volet du projet de loi de finances 2019 en commission développement durable, j'ai interrogé les rapporteurs sur deux sujets.

D'une part, sur l’augmentation annoncée de 40% du fonds chaleur ; d'autre part sur l'important différentiel entre le compte d’affectation spécial pour la transition énergétique abondé seulement à hauteur de 80 millions d’euros et l'alourdissement conséquent de la fiscalité écologique, soit 3,7 milliards de recettes nouvelles au budget général de l'Etat. Cette augmentation n'a de sens que si l'utilisation de cette fiscalité écologique est utilisée pour financer la transition énergétique, sinon cela porte un nom : fiscalité punitive.

 

 

Projet de loi de financement

de la sécurité sociale 2019

- Mardi 30 octobre 2018 -

 

Hier lors du vote sur le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2019, j’ai décidé de m’abstenir comme la plupart des membres de notre Groupe UDI Agir et indépendants.

Nous devons mener une réforme profonde de notre protection sociale pour adapter celle-ci aux grands enjeux de notre société. Le plan « ma santé 2022 » et ce projet de budget donne des signes, certes encourageants mais ne nous paraissent pas adaptés à l’urgence de la situation.

Mais comme l’a souligné Francis Vercamer, le porte-parole de notre groupe pour le texte, ce PLFSS reste insuffisant sur plusieurs points, notamment pour la protection des retraités modestes contre les effets de la hausse de la CSG.

Je vous invite à écouter son explication de vote.

 

 

 

Commission développement durable

- Mardi 30 octobre 2018 -

 

J'interrogeais la Ministre des Transports, Élisabeth Borne, en commission développement durable quant au développement d'une ligne d'expérimentation du train hydrogène notamment entre Tours et Loches

Voici les éléments de réponse fournis par son cabinet, je l'en remercie :

"Alstom a récemment mis en service un train de voyageur régional alimenté par l'hydrogène. En vue notamment d'évaluer les modalités de circulation d'un tel véhicule, le gouvernement a confié au député Benoit SIMIAN une mission sur le verdissement du ferroviaire. À l'issue de ces travaux, en étroite collaboration avec les régions, le gouvernement sera en mesure de déterminer les conditions d'implantation d'un prototype de train à hydrogène et définir les lignes qui semblent les plus pertinentes pour accueillir ces futurs trains."

Je serai vigilante à l'avancée de ces travaux pour pousser notre territoire et ses mobilités comme ligne d'exemple hydrogène.

 

 

Visite à l’Assemblée nationale du

G3 entreprises de Saint-Avertin 

- Mardi 23 octobre 2018 -

 

Très heureuse d’avoir pu accueillir lors d’une visite à l’Assemblée nationale le G3 entreprises de Saint-Avertin. Des échanges passionnants sur la politique économiques et les enjeux politiques de ce mandat.

Merci à eux pour ce moment et à très bientôt en Touraine.

 

Commission développement durable

- Mardi 16 octobre 2018 -

 

Durant l'audition du Ministre de la Transition écologique et solidaire relative au projet de loi de finances pour 2019, je l'ai interrogé sur l'incohérence liée au verdissement de la flotte des véhicules d’entreprises, alors qu’aujourd’hui, l’avantage en nature des véhicules de sociétés est calculé sur le cout du véhicule à l’achat. Or nous ne le savons que trop, le cout d’un véhicule neuf propre s’avère beaucoup plus important par rapport aux véhicules thermiques.

Ce sont donc les employés qui supportent un surcout fiscal lorsque sont mis à leur disposition un véhicule dit propre (augmentation du montant de leur avantage en nature, donc des prélèvements et imports).

 

Lancement de "Oui, Accélérons la transition"

- Mardi 16 octobre 2018 -

 

Aujourd’hui nous lançons, 15 députés de tous bords politiques, un groupe d’actions parlementaires « Oui ! Accélérons la transition !».

Plus de 125 parlementaires ont répondu présents, prêts à agir. Cette prise de conscience est impérative, nous n’avons plus le choix ! La planète nous alerte au quotidien aux quatre coins du monde.

Dépassant tous les clivages partisans, nous adoptons une boussole, celle de l’intérêt général, actuel et futur pour une réelle transition écologique.

Retrouvez l’ensemble de notre initiative :

www.acceleronslatransition.fr 

L’urgence climatique mérite que nous innovions aussi au Parlement pour impulser et accélérer ce changement.

Nous unirons nos analyses, nos forces de travail, nos compétences respectives, nos votes sur des points clefs. Nous soutiendrons des coalitions de projets novateurs.

Notre initiative ne gommera pas nos différences politiques mais sera l’outil qui nous permettra de coordonner nos efforts pour faire plus et mieux. Ensemble nous irons plus loin.

Comme je l’ai rappelé, dans le cadre d’une réunion locale hier sur les parcs éoliens, il ne faut pas rejeter la transition écologique mais la réussir dans le cadre d’un mix énergétique concerté et programmé en collaboration avec nos territoires.

C’est un combat collectif inédit qui s’ouvre aujourd’hui ! Nous invitons tous nos collègues parlementaires, motivés par cette démarche humaniste, à nous rejoindre pour être le plus grand nombre dans ce collectif d’un genre nouveau.

 

Petit déjeuner pour débattre du projet de loi

de programmation 2018-2022

et de réforme pour la justice

- Mardi 16 octobre 2018 -

 

Lors d'un petit déjeuner avec Maitre Christiane Féral-Schuhl, présidente du conseil national des barreaux et Mustapha Saadi, Secrétaire National de l'UDI en charge de la Justice, nous avons pu débattre du projet de loi de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice.

Tant dans le domaine du Droit civil, que pour le Droit pénal ; tant d’un point de vue de l’évolution des Tribunaux de Commerce que de l’usage des nouvelles technologies ou du numérique, cette réforme doit être celle qui protègera mieux les français et non pas celle qui devra régler les problèmes de moyens humains et financiers dont souffre notre Justice aujourd’hui.

 

 

Commission des affaires européennes

- Jeudi 11 octobre 2018 -

 

J’interviens en Commission des affaires européennes pour sensibiliser la Secrétaire Générale des Affaires Européennes (SGAE) aux difficultés que rencontrent certains citoyens français dans leurs relations à l’Europe. La France est responsable de cette situation mais c’est l’Europe qui est considérée, par eux, comme coupable. Les conséquences se transcriront, c’est une évidence, dans les urnes des prochaines élections européennes :

- Je parle du programme Leader qui, après 5 ans (sur un plan pluriannuel de 7 ans !), n’affiche que 1.3% de fonds consommés (sur une enveloppe de près de 700 millions). Plus de 750 porteurs de projet qui sont engagés dans ce programme et n’ont toujours pas été payés sont mis en difficultés économiques.

- Je parle du programme FEDER qui prévoit au JO de l’Union européenne que celui-ci peut cofinancer des projets dans le secteur de l’eau, de manière à satisfaire aux obligations découlant de l’acquis environnemental de l’UE et à répondre aux besoins recencés par les Etats membres, en matière d’investissements qui vont au delà de ces obligations. A ce jour, il n’est pas possible en France d’utiliser cette ligne de programmation dans le domaine de l’eau alors même que les Agences de l’eau disposent de moins de moyens et de plus de compétences réduisant leurs capacités d’investissement dans le secteur de l’eau et de l’assainissement.

J’alerte les services de l’Etat sur ce sujet : nous sommes les ambassadeurs d’une Europe qui protège, qui soit ambitieuse... nous sommes les ambassadeurs de « plus d’Europe ». Il faut que les actions sur les territoires soient également les meilleurs ambassadeurs de cette Europe que nous incarnons.

 

Commission développement durable

- Mardi 9 octobre 2018 -

 

Audition du secrétaire d’état, Julien Denormandie. Mon collègue Guy Bricout indique que malgré un budget en baisse de 1.1 milliard par rapport à 2018, certaines mesures semblent positives pour nos territoires :

- Des concours d’Etat qui restent stables,
- 85 millions € supplémentaires pour Politique de la Ville
- L’accélération des projets ANRU
- Le renforcement des moyens de l’ANAH
- 3.3 milliares pour la fibre optique sur les territoires

En revanche, nous n’oublions pas que le Projet de Loi de finance s’inscrit dans le contexte d’un budget contraint :

- Suppression de la dotation parlementaire
- Réduction des dépenses de fonctionnement des collectivités
- Baisse des APL dans le logement social
- Diminution des contrats aidés

Nous en débattrons ensemble en hémicycle.

Question au Gouvernement

- Mardi 9 octobre 2018 -

 

Merci à Agnès Firmin Le Bodo, Député de Seine-Maritime d’avoir posé cette question sur la fin de l’exonération prévue pour le gazole non routier à laquelle elle m’a associée.

 

 

 

 

 

 

 

Commission des affaires européennes

- Jeudi 4 octobre 2018 -

 

Présentation du rapport d'information sur la politique européenne en matière d’innovation de rupture.

Sophie AUCONIE, députée d'Indre-et-Loire et Christine HENION, députée des Hauts-de-Seine ont présenté leur rapport d'information sur la politique européenne en matière d'innovation de rupture. Celui-ci se conclue par 18 recommandations comme :

- Clarifier le lien entre les futurs deuxième pilier d’Horizon Europe « Problématiques mondiales et compétitivité industrielle » et troisième pilier « Innovation ouverte »,

- Fournir au CEI une expertise juridique affectée afin de mieux appréhender les barrières réglementaires aussi bien européennes que nationales et suivre l’évolution législative et les procédures de marchés publics,

- Encourager le mécénat d’entreprise afin de favoriser l’émergence et le développement de start-up issues de laboratoires et de spin-off, sur le modèle des incubateurs.

Club parlementaire du Sport

- Mercredi 3 octobre 2018 -

 

Hier soir comme co-présidente du club parlementaire du Sport, j’étais présente pour un dîner débat autour du thème « Emploi et parcours professionnel dans le secteur sportif ».

Un sujet avec de nombreuses facettes pour participer à nos réflexions, faciliter l’insertion, améliorer la formation ou encore comment valoriser les compétences ?

Merci à tous les participants pour leurs interventions.

 

 

Commission développement durable

- Mercredi 26 septembre 2018 -

 

J'intervenais à l'occasion de l'audition par la Commission développement durable de la déléguée générale de la Fédération nationale des transports routiers et je l'ai interrogée sur les avancées réalisées pour permettre de réduire la concurrence déloyale dans le secteur routier entre pays européens.

 

 

 

 

Commission développement durable

- Mercredi 19 septembre 2018 -

 

Retrouvez la réponse du rapporteur Damien Pichereau à ma question relative à la concrétisation de l'extension du suramortissement à l’achat de véhicules utilitaires légers motorisés allant dans le sens d’une décarbonation.

 

 

 

 

Commission développement durable

- Mercredi 19 septembre 2018 -

 

Lors de la présentation par Damien Pichereau de son rapport de mission sur les véhicules utilitaires légers, je l'ai interrogé sur la concrétisation de l'extension du suramortissement à l’achat de véhicules utilitaires légers motorisés au gaz naturel, à l’électricité et à l’hydrogène dans le projet de loi de finances pour 2019.

 

 

 

 

Commission développement durable

- Mercredi 12 septembre 2018 -

 

Lors de la Table ronde sur la politique de l’eau en Commission développement durable, j'ai interrogé les différents directeurs d'agences de l'Eau de France sur le principe du chèque eau évoqué par le Premier Ministre lors de la conclusion de la première partie des Assises de l'Eau. Ils ont confirmé une augmentation des factures impayées et de l’inefficacité des dispositifs existants actuellement.

Mais aussi sur le 1% solidarité eau face à la montée des flux migratoires économiques et la nécessaire coopération internationale pour l'accès à l'eau et à l’assainissement dans le monde.

Et enfin sur la nécessaire utilisation des fonds européens pour la rénovation de nos réseaux d’eau potable (véritable problème de santé publique) alors que ces moyens financiers européens sont loin d'être consommés dans le plan pluriannuel actuel. Rappelons les 1.800 milliard de fuites en France chaque année, soit l’équivalent du lac d’Annecy.

 

Gay Games à l’Hôtel de ville de Paris

- Jeudi 2 août 2018 -

 

Je participais à la table ronde « remettre les citoyens en mouvement » à l’occasion des Gay Games à l’Hôtel de ville de Paris.

‪L’occasion d’aborder la place du sport dans l’Union européenne, en France avec la future rénovation de la gouvernance sportive française‬ et aussi dans nos territoires métropolitains, urbains ou ruraux.

 

Lutte contre les violences sexuelles et sexistes

- Mercredi 1er août 2018 -

 

Hier soir nous avons adopté en lecture définitive le projet de loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes.

Il était censé constituer l’un des piliers de ce que le Président de la République a appelé la « Grande cause » du quinquennat. Il constitue pourtant, à mes yeux un très grand regret, j'ai malgré tout voté en sa faveur avec responsabilité pour les quelques avancées qui pourront appuyer les démarches judiciaires de certaines victimes.

Nous sommes très loin de répondre à l’enjeu qui se présentait à nous.

Retrouvez l'explication de vote pour laquelle je représentais mon groupe Députés UDI, Agir et Indépendants.

 

Commission développement durable

- Mercredi 18 juillet 2018 -

 

Lors de l'audition du président de l'association des maires ruraux, je l'ai interrogé quant à leur préconisation pour aider les communes rurales dans l’entretien et le maintien téléphonique.

J'ai pris l'exemple de Verneuil-sur-Indre où comme de nombreuses communes de nos territoires les problèmes de liaison avec les téléphones portables et le réseau internet sont fréquents et posent de nombreuses difficultés pour les citoyens qui se sentent isolés et abandonnés.

 

 

 

À l'écoute, en action !

  Assemblée Nationale  Touraine, le département